Cette spirale de la consommation sans fin

9185898_orig

Pour une fois que je me disais : « Non Céline tu ne te feras pas encore une fois influencée par le monde de la mode. » Tes gardes robes débordent et malheureusement, tu ne peux pas dire autant pour tes économies.792470585174_orig1648527_orig
6257280

C’est pourquoi, maintenant je fais beaucoup plus attention à ce que j’achète. Ai-je vraiment besoin de ça ? Est ce la publicité qui m’influence ou j’en ai vraiment envie ? Non tu ne prendras pas ce pull en plusieurs couleurs.  Etc. J’ai l’impression du coup d’être plus libre, de ne plus être dans cette spirale infernale de la consommation sans fin. Car à la fin je faisais plusieurs fois par semaine du shopping. Avec à chaque fois une obsession pour telle ou telle pièce. Si je ne l’achetais pas le jour même j’y retournais dans la semaine. Car le fait de ne pas l’avoir m’hantais, j’avais l’impression que je ne serais plus dans le coup (c’est une horreur ça surtout si on est bloggeuse mode ^^), ou que je loupais vraiment un truc énorme si je ne la possédais pas et souvent, ces fringues restaient dans mon armoire avec encore l’étiquette. (D’ailleurs je suis en train de faire un tri. Je me demande parfois à quoi je pensais quand j’achetais des fringues hum comment dire sans être vilaine, des vêtements un peu trop originaux on va dire :O).

 

Mais bon, tu connais ce sentiment, une fois qu’on a le sac avec l’habit tant désiré (sur le coup), on se sent tellement bien. On est dans son petit monde, en train de s’imaginer avec ce vêtement qui nous rendra belle, mieux, différente, me donne plus d’assurance, à se créer déjà l’ensemble parfait pour l’accompagner. Mais ca ne dur qu’un court instant, après d’autres envie arrive etc. Enfin bon, tu as compris la spirale. Après, j’en ai vraiment eu marre de voir autant d’habits acheté et que je n’ai jamais mis et certainement que je ne mettrai jamais non plus. Du coup, pendant quelques temps, je n’ai plus été dans les centres commerciaux. J’achetais de temps en temps sur le net. Je lisais toujours autant mes magazines mais d’un autre œil. Plus avec cette obsession de posséder mais plus pour me donner de l’inspirations et faire de nouveaux ensembles mais avec mes propres habits. En cernant beaucoup plus mes réelles envies. Je te rassure, je suis loin d’être folle haha mais très influencée par ce monde. Heureusement, je pense différemment maintenant. Du coup ouf, je prends beaucoup plus de plaisir maintenant quand je fais mon shopping. En achetant des choses que j’aime vraiment et dont je suis certaine que je porterai également.

Enfin tout ça pour te dire que cette saison, je ne voulais pas suivre cette tendance du suédine à franges, les jupes en jeans des années 70 que l’on voit sur toutes les bloggeuses. J’aime beaucoup ces pièces mais c’était encore du vu et de revu par toutes les manières possibles dans la blogosphère. Puis j’avais d’autres pièces en tête qui me plaisaient davantage. Mais en rentrant d’un merveilleux week end avec mon amoureux, je vois dans ma chambre cette magnifique veste pendre sur une de mes gardes robes. Je me suis pressée de la porter et par la même occasion remerciée ma maman pour cette petite attention. Malgré moi, je suivrai aussi cette tendance avec toi <3

Veste – JBC // Pantalon – H&M // Sac – Neuville // Sous pull noir – H&M // Casquette – Pimkie // Derby – Eram
Top blanc – H&M // Low boots – Bershka

2 comments on “Cette spirale de la consommation sans fin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *